Conférenciers principaux

(Nous en rajouterons sur cette page au fur et à mesure que leur participation sera confirmée.)

Dr. Pam Palmater

La docteure Pam Palmater est une avocate Mi’kmaw, une auteure, une militante pour la justice sociale, préside au département de gouvernance autochtone à l’Université Ryerson et est membre de la Première nation d’Eel River Bar au Nouveau-Brunswick. Elle détient quatre diplômes universitaires, dont un baccalauréat en études autochtones de St. Thomas, un baccalauréat en droit de UNB et une maîtrise et un doctorat en droit de l’Université Dalhousie avec une spécialisation en droit autochtone.

Pam fait du bénévolat et travaille dans le domaine des questions autochtones depuis plus de 25 ans dans le cadre d’un large éventail d’enjeux tels la pauvreté, le logement, l’éducation, les droits et les traités autochtones, et les lois ayant une incidence sur les Premières nations. Elle était l’une des porte-paroles et éducatrices publiques pour le mouvement Idle No More de 2012 à 2013 et poursuit depuis sa fonction de défense d’intérêt public sur de nombreuses tribunes.

Elle a mérité une multitude de prix pour sa défense de la justice sociale, généralement au nom des Premières nations et spécifiquement au nom des femmes et des enfants autochtones, y compris le Prix Femme de mérite pour la justice sociale du YWCA en 2012, le Women’s Courage Award en justice sociale en 2012, Bertha Wilson Honour Society en 2012 et la mention d’un des cinq meilleurs avocats influenceurs dans la catégorie des droits de la personne de la revue Canadian Lawyer, Canada’s Top Visionary Women Leaders en 2014 et le prix de distinction des anciens élèves de UNB en 2015.

Beth Sandor

Beth est professeure principale à Communuty Solutions, où elle codirige les stratégies de changement de l’organisme pour aider les collectivités à éliminer l’itinérance partout aux É.-U. et dans le monde. À ce titre, elle dirige la campagne nationale de l’organisme Built for Zero, une suite fidèle à la campagne 100 000 Homes conçue pour aider un groupe dévoué de 70 communautés à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre fin à l’itinérance chronique et des anciens combattants. Beth apporte plus de 15 années d’expérience dans le domaine des logements supervisés et du développement communautaire aux États-Unis et dans le Royaume-Uni. Entre 2010 et 2014, elle a supervisé l’amélioration de la qualité dans le cadre de la campagne 100 000 Homes, et ses travaux ont été remarqués dans les colonnes du New York Times et le Harvard Business Review. Beth possède un baccalauréat du Boston College.

Jesse Thistle

Jesse Thistle est un métis-cri du côté de sa mère et algonquin-écossais du côté de son père. Jesse est diplômé de P.E. Trudeau et Vanier, et a mérité une médaille d’argent du Gouverneur général. À l’heure actuelle, il prépare son doctorat en histoire à l’Université York sous la direction de Dre Carolyn Podruchny. Son périple de toxicomane sans abri à étudiant universitaire couronné de succès est inhabituel parmi les étudiants diplômés, mais son itinéraire d’expériences vécues a façonné la manière dont il aborde les études sur l’itinérance, l’histoire autochtone, le travail social et les études sur les accoutumances.